Les différentes aides pour les services d’un jardinier à domicile

Les coûts relatifs aux travaux de jardinage peuvent être conséquents pour certains ménages. Un coup de pouce est toujours le bienvenu pour alléger leurs charges financières tout en leur permettant de vivre dans un milieu sain et agréable. Il existe différentes sortes d’aides destinées à aider les personnes qui souhaitent faire appel à un jardinier à domicile.

Le jardinier à domicile membre d’une société de service

Le jardinier a domicile qui travaille pour une entreprise de service à la personne vous permet de bénéficier d’une aide. Il réalise les travaux de jardinage avec ses propres outils et réalise la plupart des travaux d’entretien de jardinage. Par exemple, il peut débroussailler, désherber, tailler, regarnir le gazon, réaliser une remise en état de votre jardin…

Lorsque vous faites appel à ce type de jardinier à domicile, vous êtes considéré comme un client de l’entreprise. Vous pouvez choisir entre une intervention régulière et choisir de vous abonnez ou miser pour une intervention ponctuelle.

Une fois la prestation terminée, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 10 % sur la totalité du coût de votre prestation. Si vous optez pour une prestation régulière, vous pouvez obtenir une réduction de prix en plus de cette réduction d’impôt.

La prestation de jardinage rémunérée par CESU

La rémunération d’une prestation de jardinage par CESU ou chèque emploi universel, vous place comme étant un particulier employeur. C’est un dispositif qui est mis en place pour alléger vos dépenses liées à l’entretien de votre jardin.

Le CESU vous permet de rémunérer et déclarer un salarié travaillant pour une entreprise de service. Cette méthode vous évite d’avoir affaire à diverses formalités sur le plan administratif. Cependant, contrairement à la première démarche, vous êtes tenu de fournir les outils nécessaires pour l’entretien de votre jardin.

Lorsque vous avez recours à ce chèque, vous vous engagez à fournir du matériel aux normes au jardinier à domicile. En cas d’accident, c’est votre responsabilité qui est engagée. Pour toutes ces raisons, le prix de la prestation offerte par un jardinier est relativement bas.

Il peut coûter entre 17 et 25 euros de l’heure. Ce prix peut encore baisser dans le cas où vous bénéficiez d’un crédit d’impôt. La somme finale due peut alors atteindre la moitié de la somme précédemment citée.

Comment optimiser les coûts liés à l’entretien de votre jardin ?

Le choix d’un contrat d’entretien régulier revient beaucoup moins cher que celui qui se fait ponctuellement. Pour cause, un jardin entretenu régulièrement revient beaucoup moins cher qu’un autre qui subit très peu d’intervention de la part du jardinier.

Si vous choisissez un abonnement pour l’entretien de votre jardin, vous pouvez bénéficier d’une remise de prix.

Si vous désirez créer un jardin extérieur, il est préférable de faire appel à un jardinier paysagiste plutôt qu’un architecte paysager. Ce dernier coûte plus cher et ne convient pas aux projets de jardinage à moindre coût.

Autrement, il vous est aussi possible de choisir une prestation ponctuelle à condition d’intervenir de temps à autre dans l’entretien de votre jardin. C’est aussi un bon moyen de se faire des économies en plus sur les dépenses afférentes à votre espace vert.