Une isolation performante avec un châssis en PVC

Plus de 70 % des portes et fenêtres en France sont fabriquées à partir du PVC. Ce matériau est utilisé aussi bien dans des travaux de rénovation que de construction. Aujourd’hui, le marché de la menuiserie est à 65 % occupé par la réalisation et la proposition de portes et fenêtres. Le choix des consommateurs s’explique par la durabilité et la fonctionnalité du PVC qui est un matériau robuste, réutilisable et durable.

Le châssis en PVC en quelques mots

Le châssis PVC proposé actuellement n’a plus aucun rapport avec les modèles qui ont été utilisés auparavant. Il est conforme à des critères d’étanchéités strictes et spécifiques. Il doit aussi répondre à des normes relatives à l’isolation phonique et thermique. Toutes ces exigences sont retrouvées au niveau des profilés en PVC qui sont dotés d’une grande robustesse.

La plupart des châssis qui sont proposés sur le marché sont de haute qualité. Ils affichent un bon rapport qualité/prix. Certains d’entre eux ont même été conçus pour équiper les logements à basse énergie. Il est possible de les soumettre à d’importantes exigences architecturales qui sont très pointues.

Un châssis constitue le cadrage utilisé pour l’installation d’une porte ou d’une fenêtre. Il se compose de montant et de traverse. Un modèle standard est constitué par un ouvrant, un dormant et une parclose. L’épaisseur de la vitre qui compose la menuiserie est choisie en fonction des exigences du client. Cependant, la résistance du PVC est limitée par la grandeur et la dimension d’une menuiserie. Il ne convient pas aux grandes structures.

Intégration d’un châssis en PVC

Le châssis en PVC est facile à intégrer à un cadre déjà existant. Le client peut choisir la forme de menuiserie qu’il souhaite, il en existe une multitude en fonction du type de fermeture choisi. Les portes et fenêtres en PVC sont les plus sollicitées en ce moment. Cependant, il existe d’autres formes comme le châssis oscillant battant, projetant extérieurs, basculant…

En fonction du modèle choisi, il peut être nécessaire de réaliser quelques travaux préparatoires avant l’assemblage du châssis en PVC. Entre autres, il faut prendre les mesures du cadre où sera placé le châssis. Le choix du matériel et de l’outillage nécessaire pour la procédure concourra également à la réussite de l’installation.

Les avantages de ce type de châssis

Lorsque le châssis en PVC est installé correctement, il permet de résoudre correctement toutes les exigences en matière d’isolation et d’étanchéité. En plus de cela, l’installation de ce type de structure est rapide et génère peu de déchet. Le chantier est donc facile à nettoyer.

Un crédit d’impôt de 13 % peut s’obtenir dans le cadre de l’installation de châssis en PVC à condition de faire appel à un professionnel RGE. C’est-à-dire un professionnel qui est Reconnu Garant de l’Environnement. Ce Projet doit être réalisé dans le cadre d’une rénovation énergétique. En plus, la personne concernée peut recevoir une réduction de 7 % sur la TVA qu’il doit payer dans le cadre de ses travaux.

L’autre avantage de la démarche est qu’il est possible d’obtenir une garantie décennale en fonction du menuisier choisi pour les travaux. En plus d’assurer les matériaux, cette garantie couvre également l’installation de toute la structure.