Isoler ses combles, que des avantages

Lors de la construction d’une maison, l’isolation des combles peut être légèrement « snobée », en particulier si vous ne les visitez pas régulièrement. Elles ne sont généralement destinée qu’à un usage de grenier mais savez-vous qu’un tiers de la chaleur s’envole par le toit ? Alors, pourquoi ne pas envisager de faire des économies d’énergie avec quelques travaux d’isolation ?

Priorité au toit

Une maison peut être isolée sur différentes zones : à l’extérieur ou l’intérieur des murs, par le plancher, par le toit-terrasse, par les combles perdus ou aménageables. La cible prioritaire est la toiture car en règle générale, les murs intérieurs sont déjà doublés de laine de verre par exemple. La chaleur a tendance à monter alors si vous ne voulez pas la perdre inutilement, si vous voulez la retenir l’hiver et l’empêcher de rentrer l’été, cap sur le toit ! Et pourquoi ne pas optimiser l’espace habitable ?

Valoriser son patrimoine

L’isolation thermique permet d’éviter que la condensation n’apparaisse sur les parois lorsqu’il fait froid et de plus, permet d’éviter les moisissures. Vous aimerez vivre dans vos combles en optimisant la décoration intérieure. Si l’épaisseur de l’isolation est adaptée, vous gagnerez également en protection acoustique. En réduisant la consommation d’énergie de votre logement, vous lui permettez de gagner un meilleur classement sur l’étiquette énergie du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) en cas de revente.

Comment choisir ses matériaux ?

Il n’existe pas de produit unique pour toutes les applications. Les isolants se différencient par leur nature, leur fabrication, leurs caractéristiques, leurs performances et leur présentation. Ainsi, ne sous-estimez pas la qualité et l’épaisseur de l’isolant, même si vous ne voulez pas rogner sur l’espace habitable de vos combles. Il vaut mieux choisir des produits performants et certifiés dès le début avec des caractéristiques techniques qui vous permettront de maîtriser l’énergie (coefficient de conductivité thermique λ lambda et résistance thermique). De même, vous préférerez un isolant souple pour le plancher de combles perdus à contrario d’un isolant rigide ou semi-rigide pour des combles aménagés ou des murs.

Optimiser les combles

Les combles aménageables peuvent être isolés par l’intérieur ou l’extérieur. Cette dernière méthode est accompagnée d’un « détuilage » donc plus onéreuse. Elle est conseillée lors d’une construction ou lors d’une réfection de toiture. Par l’intérieur, le rampant sous toiture sera isolé en fixant le matériau sur une ossature. L’air doit circuler entre la toiture et l’isolant. Ensuite, n’hésitez pas à poser des plaques de plâtres et à les peindre à votre convenance.

En poussant l’aménagement de votre comble à l’extrême, vous ferez des économies d’énergie tout en apportant une plus-value à votre habitation. Vous créerez une pièce supplémentaire : un bureau pour monsieur, une salle de couture pour madame, une salle de jeux pour les enfants ou pourquoi pas une chambre parentale avec un super dressing ?