L’importance de l’éclairage en matière de décoration intérieure

Tout comme les éléments décoratifs divers dans les intérieurs, les éclairages constituent aussi un ensemble plus ou moins apparent, voire très remarqué, du point de vue esthétique. Ils contribuent même à la mise en évidence du design intérieur. C’est pourquoi ces finitions qui sont généralement d’ordre technique deviennent subitement des pièces décoratives importantes à considérer.

Actuellement, les professionnels dans le domaine de l’électricité, comme les Electricien Paris proposent des solutions qui permettent de satisfaire ce besoin implicite des consommateurs impliqué par cet aspect décoratif de l’éclairage. Généralement, ils traitent chaque pièce de la maison de manière différente afin d’y déployer individuellement les points lumineux adéquats.

Dans l’entrée

L’entrée est le premier endroit visible, donc celui qui est à traiter en priorité au niveau de l’éclairage. La décoration vise surtout le bien-être des occupants d’une maison, mais également pour plaire aux invités. Ces derniers découvrent directement les intérieurs par l’intermédiaire de l’entrée principale. C’est pourquoi il est essentiel d’y soigner la décoration, et logiquement l’éclairage. Pour produire un effet esthétique adapté à ce niveau de la maison, les professionnels conseillent l’installation d’éclairage indirect. L’option contraire écraserait le relief dans cette pièce. Ainsi, les particuliers sont incités à y disposer seulement des appliques murales, de préférence celles à diffuseur afin d’accroitre visuellement l’espace. Les spots encastrés dans le plafond ou encore le long du couloir constituent aussi une alternative à cette solution d’éclairage. Pour accentuer encore plus le rendu, il est même possible de disposer des points lumineux faibles au niveau des marches d’escalier, un design dit « théâtral ».

Dans le couloir

Il ne faut en aucun cas délaisser le couloir en termes de décoration intérieure, et encore moins en éclairage. Il est certes un espace où l’on vit le moins, mais il constitue un passage obligé au sein d’une habitation. L’éclairage y est obligatoire en conséquence. De nombreuses solutions permettent de gagner autant en fonctionnalité qu’en esthétique dans les couloirs. Les interrupteurs par exemple gagnent en confort, tout en étant très décoratifs. Toutefois, il existe aussi des gammes apparentes qui sont aussi disponibles en plusieurs modèles pour décorer les couloirs. Au niveau des luminaires, les suspensions ne sont pas des solutions adéquates parce qu’elles sont considérées trop envahissantes. Encore une fois, des spots encastrés ou encore des appliques seront les bienvenus dans les couloirs. Ces derniers n’en seront que mieux au niveau des angles ou en hauteur sur les murs.

Dans le séjour

Le séjour est certainement la pièce de l’habitation qui a le plus besoin d’éclairages. Ces derniers doivent à la fois être chaleureux, intimes et apaisants. Lieu d’activités diverses, la lumière y doit être pensée en terme d’ambiances :ambiance réception, ambiance lecture, ambiance télévision, ambiance détente…Autant de variations que le jeu de lumières doit pouvoir accompagner. Alors, pour jongler avec les ambiances, il convient de diversifier les sources lumineuses: lustres, appliques, lampadaires, lampes à poser, liseuses… Toutes doivent trouver leur place quel que soit l’espace, la disposition du mobilier ou la décoration. Un conseil de professionnel : il faut éviter de multiplier les luminaires fixes, gênants quand on veut changer la disposition des meubles.

Dans la salle à manger

Une ambiance chaleureuse au moment du repas est fortement demandée dans une salle à manger. Pour ce faire, une suspension située juste au-dessus de la table permettra de produire cette lumière conviviale. Une lampe à large faisceau, judicieusement orientée, peut illuminer toute la table sans éblouir les convives. Et à l’arrière-plan, des lampes à poser assurent un éclairage discret pour diffuser une lumière d’ambiance. Le rendu esthétique de l’ensemble est ainsi soigné partout dans la salle à manger.

Dans la cuisine

Une ambiance conviviale est aussi réclamée en cuisine. Toutefois, l’éclairage doit y produire suffisamment de lumière au niveau des plans de travail. Ainsi, au centre de cette pièce, il faut prévoir un éclairage principal, type plafonnier ou suspension, pour éclairer toute la pièce. Puis des éclairages localisés du type appliques, spots, tubes ou néon illuminent les plans de travail sans créer de zones d’ombre. Et si la cuisine communique avec le séjour ou la salle à manger, il faudra penser à l’intégrer dans la création d’ambiances lumineuses. Une lumière suffisante permet à la cuisine d’être « belle » avec seulement les ustensiles comme seuls objets décoratifs.

Dans la chambre

L’éclairage doit être doux et reposant, mais il doit aussi répondre aux usages de la vie courante : lire sans déranger, se maquiller, choisir ses vêtements… Constituant des solutions à la fois pratiques et déco, les spots judicieusement placés ou les lampes posées sur un meuble donneront une lumière localisée et suffisante dans une chambre. Côté pratique, il faut pouvoir commander l’éclairage principal depuis l’entrée de la chambre et depuis le lit. Enfin, élément indispensable au confort de la pièce, le variateur de lumière permet de doser l’intensité lumineuse en fonction des besoins.