Zoom sur l’adaptation et aménagement maison pour PMR

Les personnes handicapées et les seniors ont toujours des difficultés à se mouvoir dans une maison inadaptée. En effet, ils ont perdu une grande partie de leur mobilité. C’est pourquoi l’aménagement de leur logement est primordial et parfois, il ne faut pas toujours attendre une perte d’autonomie pour le faire. Décryptage !

Aménager sans avoir une perte de mobilité : qui sont concernés ?

Dans l’objectif d’anticiper les besoins futurs des occupants, il peut être intéressant d’adapter un logement en une maison pour PMR (personne à mobilité réduite). Ce sont surtout les seniors qui sont visés. Et pour cause, la plupart d’entre eux souhaitent vivre le reste de leurs vieux jours dans leur propre demeure. C’est tout à fait compréhensible d’autant plus qu’on se sent plus à l’aise chez soi. Mais pour rendre cela possible, il faut donc commencer à aménager le domicile le plus tôt possible. Il est possible, par exemple, de commencer à installer des appuis un peu partout dans les pièces. L’ajout de tapis antidérapant est également une excellente idée pour limiter les chutes.

En outre, il faut prendre en compte les futurs besoins des seniors selon leur état de santé : malvoyant, surdité, handicap moteur temporaire. C’est important pour choisir les meilleurs aménagements. Quoi qu’il en soit, faire petit à petit des aménagements pour PMR est une bonne façon d’économiser même s’il y a des aides de l’État. Lorsque le moment venu, l’autonomie se réduit, les personnes de troisième âge n’auront plus à attendre longtemps. Mais il s’agit d’une tâche tout à fait complexe qui nécessite un savoir-faire unique. Autant faire appel à une société spécialisée dans l’aménagement de domicile PMR pour réaliser les travaux.

Maison pour les PMR : quels sont les aménagements à faire ?

L’adaptation logement handicap concerne surtout chaque pièce d’une maison notamment la cuisine et la salle de bains/toilettes. Mais d’une manière générale, l’aménagement des pièces doit permettre une bonne circulation. Il est donc recommandé de ne pas surcharger les espaces avec des meubles ou d’ objets superflus et les portes doivent être coulissantes si possible. En outre, il serait intéressant de rajouter des équipements programmables qui peuvent être contrôlés à distance via une télécommande ou une application. D’ailleurs, le marché de la domotique propose plusieurs produits, dont les lampes avec détection de mouvement. Ce genre d’équipement serait un atout pour faciliter le quotidien des personnes handicapées avec une mobilité réduite.

Par ailleurs, la cuisine d’une maison pour PMR doit être fonctionnelle. Une cuisine ouverte est donc la plus pratique et sécurisante. Il faut aussi que la hauteur des meubles dans cette pièce convienne pour les individus en fauteuil roulant avec un plan de travail réglable. Pour la salle de bain, plusieurs équipements peuvent simplifier l’usage de cette pièce extrêmement dangereuse pour les PMR. Les baignoires sont souvent proscrites dans ce genre d’aménagement, c’est pourquoi les douches à l’italienne sont plus convenables. Dans tous les cas, pour bien entreprendre tous les travaux nécessaires, il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel capable de proposer des produits adaptés.